dimanche 6 septembre 2015

Au nom de tous les miens


Quelle claque ! Un peu bouleversée après avoir lu ce livre... Après avoir perdu père, mère et frères durant la seconde guerre mondiale parce qu'ils étaient juifs, Martin Gray perd sa femme et ses enfants à cause d'un feu de forêt dans le sud de la France. 
Martin Gray nous offre toute son histoire, tout son parcours pour sauver sa vie dans le ghetto puis dans le camp de Treblinka. Après avoir lu le livre je vous conseille vivement le film qui est assez fidèle pour une fois. Mais je vous conseille également d'enchainer avec un film marrant ! Ce roman permet de se rendre compte de la vie des juifs dans le ghetto de Varsovie et de la mort qui la envahie. J'ai toujours été intéressée par cette partie de l'histoire alors j'ai lu beaucoup d'autre roman sur ce sujet, mais c'est celui-ci qui m'a le plus marquée... 
"C'est vrai, je suis devenu égoïste, c'est vrai je peux voir un mourant et passer près de lui m'arrêter. Parce que j'ai compris que pour le venger il me faut vivre, à tout prix. Et pour vivre, il faut que j'apprenne à ne pas m'arrêter, que je sache le regarder mourir. Mon égoïsme c'est ce qu'ils m'ont laissé comme arme, je m'en suis saisi, contre eux. Au nom de tous les miens." M. Gray
Nymphadora

Aucun commentaire:

Publier un commentaire