mercredi 26 août 2015

Chronique saga - Hunger Games


"Hunger Games" la trilogie dont la fin ne te laissera pas indifférent !!! Ça c'est sur ! On ne peut pas comparer ce livre aux autres romans fantastiques en tout genre. C'est avant tout un livre sur la guerre, une triste vision de notre monde si une révolution éclatait. L'histoire de Suzanne Collins peut surprendre voire même choquer, mais tout est bien ficelé. Quelle barbarie de voir des enfants s’entre-tuer dans une émission de "télé-réalité".  
Les personnages sont attachants surtout Katniss évidemment. Ce que j'ai aimé dans ce personnage et qui différent complètement des Harry Potter, Sam Temple et autres, ce que Katniss ne veut PAS être un héro ! Elle souhaitait protéger sa soeur et C'EST TOUT. Elle ne voulait pas tout cette engouement autour d'elle, elle ne voulait pas être le Geai Moqueur. 
Un autre élément qui différent des autres séries, c'est qu'à la fin du roman, enfin à la fin de la trilogie, on sent bien que toute cette histoire, cette guerre, ces morts, tout ça a blessé profondément Katniss (et Peeta). Les personnages n'en sortent pas indemne, ce n'est pas un happyend parfait. 
Quant à l'histoire d'amour, je ne révélerai pas qui Katniss choisie mais sachez que c'est le meilleur des choix ! 
J'ai eu du mal à lire autre chose après les avoir terminé... J'ai eu cette sensation étrange de fin de roman. J'ai vu les films et je peux vous dire que c'est très rare mais ils sont très fidèles aux romans, en même temps quand on y regarde de plus près on voit que Suzanne Collins fait partie de l'équipe.
La citation que j'ai choisi est celle de la fin du livre pour vous prouvez à quel point les jeux ont marqués Katniss. 
" [...] un jour il faudra bien leur parler de mes cauchemars. D'où ils me viennent. Pourquoi ils ne s'effaceront jamais complètement. Je leur apprendrai comment je survis. Je leur dirai que certains matins, je n'ose plus me réjouir de rien de peur qu'on me l'enlève. Et que ces jours-là, je dresse dans ma tête la liste de tous les actes de bonté auxquels j'ai pu assister. C'est comme un jeu. Répétitif. Un peu lassant, même, après plus de vingt ans. Mais j'ai connu des jeux bien pires." S. Collins
Nymphadora 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire